QUELQUES MOTS SUR LA MORT...

Publié le par Adriana EVANGELIZT

LA MORT N'EST PAS UNE FIN EN SOI

Tableau de Duncan Long

Pour celui qui pense n'être qu'un corps, évidemment la Mort est effrayante. Ajoutons à cela que le Christianisme sensé être fondé sur l'Enseignement du Galiléen représente l'Au-delà comme un enfer effroyable pour les pécheurs. Leurs âmes y grilleraient eternam viternam. Il est aussi à noter que jusqu'au VIème siècle, la réincarnation était un sujet d'étude dont Origène (185-254) fut un des premiers précurseurs  dans l'Eglise primivitive mais cette doctrine fut écartée du christianisme et Jean-Paul II s'est clairement opposée à elle durant son pontificat. Encore un peu plus d'obscurantisme pour que la vérité n'éclose jamais de la gangue où les pseudos adeptes du "Christ" l'enferment.

La Mort n'est donc pas en soi un drame, bien au contraire. Elle est par contre inéluctable. Tout le monde meurt. Et dans de nombreux pays on ne suit pas la procession mortuaire en faisant une "tête d'enterrement" mais en dansant et en chantant. Ce que les occidentaux nomment "peuples primitifs" sont bien plus près de la Vérité dans leurs croyances que ceux qui naviguent dans les eaux troubles du christianisme, évangélisme et de nombreuses autres religions qui nous semblent bien plus critiques que "christiques".  Et je peux même vous assurer que le Galiléen Ieshoua se retourne dans son "Ciel" et n'est pas du tout heureux de ce que l'on a fait de son Enseignement. En décryptant certains passages de l'Apocalypse, on comprend mieux ce qu'il a voulu faire passer comme message à l'Humanité au travers du mental de Jean. Nous y reviendrons...

D'après ce que j'ai pu en voir donc... la Mort physique est une chose certaine. Nous comparerons le corps à une voiture. Et comme la voiture le corps possède un conducteur (l'âme) et c'est lui le plus important. Lorsque le trépas survient, le conducteur s'extirpe du véhicule et se retrouve dans un autre plan qui n'a absolument rien à voir avec le monde physique. J'étais très consciente de cela bien que je me sois retrouvée à l'extérieur de mon apparence corporelle sous le choc violent de l'accident. Comme je l'ai déjà dit, sous le coup, j'étais comme abasourdie... pensant "Qu'est-ce que je fous là ?" Puis peu à peu, les choses se sont mises en place. Il faut savoir que notre âme porte en elle toute son histoire. Elle sait exactement combien de fois elle s'est incarnée. Dans quels corps. Dans quelle vie. Dans quel pays. Elle est riche d'un Savoir infini mais la clef ne lui est pas délivrée de suite lorsqu'elle est obligée de quitter le dernier corps qu'elle a occupé pendant un certain nombre d'années. Il lui faut d'abord s'habituer à ce nouvel état. Elle ne retrouve pas sa mémoire immédiatement.

Pour imager la Mort, je dirai que c'est un peu comme une porte que l'on ferme et une autre qui s'ouvre. C'est la fin d'une étape et le début d'une autre. Si dès notre naissance, on nous inculquait ces préceptes, il est bien évident que personne n'aurait peur de mourir. L'Âme vit cela en fait comme un travail à accomplir. Elle est prisonnière dans un corps durant un nombre d'années et elle doit essayer de vivre au mieux cette incarcération. Bien évidemment, en s'incarnant tous son passé s'efface. L'lhumain ne se souvient de rien. Ou du moins le croit-il. Les réminiscences de réincarnation sont souvent présentes dans les rêves. On voit des lieux que l'on ne connait pas dans cette existence-ci mais dans lesquels on évolue tout naturellement dans nos songes. Ainsi moi je vois souvent une sorte de lieu en béton au milieu de la mer. Un immense bâtiment. Et les vagues gigantesques claquent contre celui-ci alors que j'y marche sur le bord et cela me donne une sorte de frayeur, car en vrai, je ne sais pas nager. C'est un monde assez froid et étrange où tous les gens sont vêtus de blancs. Je rêve souvent de cet endroit. Et pourquoi rêverais-je sans cesse d'un endroit que je ne connais pas sur la planète Terre ? Pourquoi devrais-je croire que c'est l'effet de mon imagination ? Que peuvent nous dire les savants sur cela aujourd'hui ? Que savent-ils des rêves ?

Il faut aussi savoir que le sommeil est un peu comme une mort. On est momentanément déconnecté. Ceci permet au corps astral de sortir de notre corps et de s'oxygéner dans l'éther durant une période d'environ deux heures puis de réintégrer l'enveloppe charnelle et de lui insuffler l'énergie nécessaire à son bon fonctionnement. D'où l'importance de bien dormir la nuit et si possible sans somnifères...

Adriana Evangelizt

Publié dans LA MORT

Commenter cet article

HélÚne 04/07/2006 12:48

Et que se passe t il pour des personnes qui se sont suicidés ? J'imagine qu'ils se mordent les doigts d'avoir arrêté de vivre car ils n'ont plus de chance d'agir sur ce qui est matériel, car dans l'autre mone, tout est immatériel....Et toi ?

bernard 03/03/2006 14:56

La Mort Physique n'est ni une fatalité, ni une obligation ... elle est une seulement regrettable habitude des espèces vivant sur notre planète qui se prolonge en reposant sur une profonde croyance des mêmes êtres !!!
 
Nature et but du message christique : 

Jésus, devenu ensuite le CHRIST (Expression divine de l'être humain, une avec le divin père) est venu sur notre plan afin de rappeler aux hommes qu'au delà du drame humain, l'homme était divin par nature et par essence et que Dieu résidait en lui et qu'il pouvait donc le manifester en sa vie !!!
Jésus le Christ est venu libérer l'humanité de la peur qui bloque tout et pour cela, il a tenu à montrer à chacun que la mort n'était aucunement une fatalité terrifiante... tout simplement car elle n'a jamais été obligatoire contrairement aux croyances religieuses trop répandues !!!

Lui, le fils d'un humble pêcheur, né dans une étable a tenu à nous en faire la démonstration avec sa propre vie... non pas afin que nous l'adorions tel un dieu unique mais plutôt afin de nous aider à comprendre que nous aussi en tant que fils de Dieu, nous pouvions réaliser ces mêmes miracles ...mais bien sûr la très peu sainte Eglise, après avoir traiter sa compagne de putin a tout fait afin de dénaturer son enseignement dans les croyances religieuses ridicules que les "bons" chrétiens se partagent aujourd'hui !!!!

 Voilà pourquoi le nazaréens étaint exceptionnel : il ne se contentait pas seulement de prêcher oralement, il démontrait par son propre exemple de la vérité de son enseignement !

 C'est pourquoi les clercs ont tout fait pour étouffer et dénaturer son enseignement !!!

 bernard

Ab'alone 24/11/2005 04:12

Bien affirmatif, tout ça… Tu as de la chance d'être inaccessible au doute. Rien, pas un fait, n'atteste la réincarnation.