Différence entre Voyant et Visionnaire 2

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

Le Visionnaire

 

La bonne question qu'il faut se poser pour l'Avenir et qui fait la différence entre ceux qui se disent "voyants" et ceux qui sont "visionnaires" est la suivante : Peut-on vraiment prédire l'Avenir ? Mais cette question en entraîne beaucoup d'autres. Si l'on peut prédire l'Avenir, cela veut-il dire qu'il est tout tracé ? Ecrit à l'avance ? Ou bien connaissant certains tenants et aboutissants peut-on l'anticiper ? Dans ce dernier cas possède-t-on alors un don de voyance ou bien un don d'anticipation qui nous permet de dire avec précision qu'un évènement va effectivement se produire ? Je pencherai pour cette solution, par moments, mais il y a aussi les éclairs médiumniques ou rêves prémonitoires qui sont autant de messages captés dans le temps et qui nous sont envoyés pour éclairer le monde. Et c'est là que le Visionnaire se détache complètement des tireurs de cartes. Car il ne peut pas percevoir cette vision de l'Avenir avec ses yeux de chair ou regard matériel. Pour lui, l'essentiel est invisible. C'est avec les yeux de son âme ou regard de feu qu'il travaille. Il faut pour cela qu'il ait pris conscience de ce fabuleux potentiel qui est en lui.

Lorsque cette Révélation se produit, cela bouleverse littéralement sa vie. Il ne peut plus appréhender le monde où il gravite et le monde qui l'entoure de la même façon. Il s'opère un changement radical. Une transformation. Une mutation. Ce qui peut être fort embarrassant pour l'entourage. Car le Visionnaire voit quand on lui ment, quand on triche mais ce qui est pire encore, il a du mal à supporter les agissements de ses amis s'ils sont mauvais et peu à peu, il s'éloigne d'eux. C'est en tout cas, ce qui s'est passé pour moi.

Le chemin de la Vérité est abrupt et empreint de solitude. Parce que nous vivons dans un monde d'Ombre et d'obscurantisme. Dans un monde où le matériel l'emporte sur le spirituel. Alors que la plus grande richesse se trouve au fond de nous. Et c'est par rapport à cela qu'il faut vivre et non par rapport à son Ego. Par rapport à son Oeil Intérieur et non à ce que l'on voit. Ce que l'on voit n'est qu'un infime reflet d'une réalité qui nous dépasse. Il faut aller en deça. Ainsi nous possédons le libre-arbitre d'aller à tel endroit ou de fréquenter telle ou telle personne. Quand on voit tous les divorces ou tous les drames qu'il y a au nom de ce que les gens croient être de l'Amour, on peut se poser de nombreuses questions. La vérité est que souvent les gens choisissent quelqu'un d'abord par rapport à son physique. Je n'ai moi-même pas échappé à ces clichés. Il est bien évident qu'au départ la personne que vous rencontrez va se montrer sous son meilleur jour et vous cacher soigneusement ses défauts. Ca, c'est la pochette surprise, vous les découvrirez après. Tout le monde possède des défauts mais certains sont compatibles avec certains et d'autres noms. Le problème de l'humain c'est qu'il confond souvent le désir avec l'Amour. Le désir s'émousse avec le temps. Que reste-t-il après ? Pas grand-chose de bien, il faut l'avouer. Si les gens apprenaient à se connaître avant de s'unir, ils verraient à la longue s'ils sont compatibles ou non. L'Amour n'est en aucun cas un boulet ni une prison. On doit vivre ensemble mais se sentir libre. Quand on entend dire "Il faut savoir faire des concessions..." Quelles concessions ? Est-ce que je dois pour complaire à Monsieur ne plus voir mes amis ? Et vice-versa ? Est-ce que je dois me convertir en bonne ménagère et en servante ? Est-ce que je dois demander à mon Ami qui est artiste-peintre d'être pantouflard et bricoleur ? Et est-ce que je dois me soumettre à son bon plaisir même quand je n'en ai pas envie ? Les concessions se transforment souvent en  contraintes. Là-dessus, les humains sont moins intelligents que les animaux et pour beaucoup d'autres choses encore.

A partir du moment où vous sentez comme un poids au niveau du plexus solaire, c'est que votre âme vous parle. Elle vous dit, tu n'es pas sur la bonne route et tu fais des choses que tu n'as pas à faire. Mais combien de gens les font quand même ? 99 pour cent. Voilà la vérité. Sont-ils heureux ? Non. Ils font semblant de l'être. Ils se plaignent parce qu'ils sont malheureux mais ils ne changent rien pour transformer leur vie.

A partir du moment où vous connaissez les défauts de quelqu'un, ses penchants, ses idées, sa façon de voir,  il n'est pas difficile de deviner dans quel sens il se dirige et ce qui va lui arriver. Car on ne récolte souvent que ce que l'on sème. Et il en est de même pour ce qui se passe sur cette planète. Quand on s'y intéresse vraiment, on "voit" pourquoi telle chose arrive ou pourquoi tel autre va arriver. On ne croit pas ce que Bush ou Rumsfeld disent mais on voit ce qu'ils taisent. Et de ce qu'ils taisent dépend le sort de notre bonne vieille Terre qu'ils soumettent à rude épreuve. Va-t-il y avoir un sursaut ? C'est possible. Les visionnaires y travaillent en tout cas. Le problème c'est qu'ils ne sont pas assez nombreux et que 99 pour cent de la planète est engoncée dans des problèmes bassement matériels ou purement égoïstes. Désespérant.

Adriana Evangelizt

Publié dans VISIONNAIRE

Commenter cet article