Au sujet d'Al Qaïda qui serait en Cisjordanie...

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Alors quand on entend dire depuis déjà plusieurs semaines qu'Al Qaïda serait en Cisjordanie, la petite lanterne rouge s'allume. Al Qaïda c'est comme le 11 septembre. Tout est lié. Parce qu'Al Qaïda qu'est-ce que c'est ? Une "nébuleuse", nous répond-on. Et une nébuleuse c'est vraiment plus que nébuleux. Vous remarquerez que depuis quelques temps, on n'entend plus parler du fameux Zarqaoui. Zarqaoui est mort, de toute façon et Ben Laden aussi. ON ressort ces deux fantômes quand le besoin s'en fait sentir pour préparer un mauvais coup. Mais ce qui est certain c'est que ce ne sont ni Zarqaoui ni Ben Laden qui sont derrière Al Qaïda. J'ai déjà dit ce que je voyais sur cette "organisation". Une vaste manipulation où se cachent derrière des services secrets qui vont dans le sens, bien sûr, de la politique sioniste israélienne. Et le Peuple n'est pas au courant, bien sûr. Il subit. Il subit tant les mensonges qu'on lui sert que les manoeuvres exercées par les tireurs de ficelles bien au chaud à Washington ou ailleurs. Il subit aussi les vrais attentats et les faux. J'entends par faux ceux qui sont créés par "Al Qaïda", par exemple... derrière laquelle il n'y a ni Ben Laden, ni Zarqaoui.

La seule chose qu'il ne faut pas oublier actuellement, c'est que les dirigeants sionistes vont tout faire pour que le Hamas quitte le pouvoir. L'ambassadrice a commencé sa tournée des grands ducs pour nous donner des conseils et nous faire des leçons de morale. Ils ont belle mine ! Et forcément s'ils voient que le monde n'abonde pas dans leur sens, il y aura des attentats que l'on imputera à Al Qaïda ou au Hamas... on sait comment ils pratiquent. Certains de mes amis mieux que moi, d'ailleurs...

Le plus triste de l'histoire étant que Mahmoud Abbas mord à l'hameçon et répète à l'envie "qu'Al Qaïda est en Cisjordanie"... est-il naïf ou téléguidé ? Mais parallèlement, dans un autre article, on lit que "le roi de Jordanie Abdallah II a pour sa part déclaré qu'Al-Qaïda avait des cellules terroristes en Israël." On est déjà là plus près de la vérité... il ne faut pas croire que les pays arabes soient dupes des stratagèmes des tireurs de ficelles...

Mais ceux qui perpètrent cela ne gagneront pas parce que l'on ne bâtit rien sur le Mensonge et sur le sang. Nous connaissons très bien leur politique et leur façon de procéder. C'est écrit noir sur blanc sur ces fameux faux protocoles des Sages de Sion qui sont malheureusement le fondement même de leur idéologie. On peut en prendre quelques exemples :

Le droit réside dans la force.

Ce qui signifie tout simplement "C'est pourquoi les meilleurs résultats s'obtiennent, dans le gouvernement du monde, en employant la violence et l'intimidation plutôt que les discussions académiques" On ne peut pas être plus clair. C'est la politique qui est appliquée depuis plus d'un demi-siècle en Palestine. On ne discute pas. On suit son idée. On met les gens devant le fait accompli. On continue de coloniser et d'assassiner. L'Onu peut toujours pondre ses résolutions, c'est le cadet de nos soucis. Le problème pour le reste du monde étant que ça marche.

Pas de moralité dans la lutte

Vous remarquerez que tous les gens immoraux font leur cette devise. Et c'est pour cette raison qu'ils font partie de ce que l'on nomme "les âmes noires". Et "les âmes noires" sont au sommet de la Pyramide du monde. C'est elles qui tirent les ficelles. Elles possèdent le Pouvoir et l'Or et mille autres ramifications qu'il serait très long de détailler, le temps nous manque. Mais le fait est qu'ils appliquent à la lettre leur immoralité qui pour eux se situe dans la légalité pour atteindre leur but. "Pourquoi n'est-il pas immoral qu'un État qui a deux ennemis, l'un au dehors, l'autre au dedans, emploie, pour les combattre, des moyens différents : plans secrets de défense, attaques nocturnes ou avec des forces supérieures ? Pourquoi, en effet, serait-il immoral que l'État employât de tels moyens contre celui qui ruine ses fondements et sa prospérité ?" Nous nous attarderons sur les "deux ennemis, l'un au dehors, l'autre en dedans" Qui sont-ils ? Pour le comprendre, il faut se mettre à la place des noirs idéologues. Leur âme est missionnée pour une Mission bien précise où l'Esotérisme d'ailleurs n'est pas en reste. Mais ça, le Peuple ne le sait pas. Il faut être dans certains cercles ou sociétés secrètes pour comprendre le sens des mots qui est double. Le décryptage n'est pas réservé aux profanes ou aux gens simples. Il est fait pour ceux qui se comprennent. On  les nomme des Initiés. "L'ennemi du dehors" est bien sûr tous les dirigeants des pays qui ne sont pas d'accord avec la politique pratiquée. Or, pour les convaincre qu'ils ont tort, tous les moyens sont bons. "Plans secrets de défense, attaques nocturnes ou avec des forces supérieures..." Vous voyez, la notion ésotérique est très présente dans cette phrase... "des forces supérieures"... qui sont des forces de l'Ombre contre lesquelles, bien sûr, luttent les forces de la Lumière. C'est pour cette raison que quelques plans capotent en ce moment. Et "l'ennemi du dedans", cela comprend tant les "indésirables ou étrangers" qui gênent pour appliquer le plan qu'une partie du Peuple qui se bat pour la Justice et les droits de l'Homme. Ce sont des opposants à l'Idéologie. Il faut donc les éliminer d'une façon ou d'une autre. Il est d'ailleurs à noter que cette politique est appliquée actuellement aux Etats-Unis. Mais aussi ailleurs en Europe. Même chez nous. Le trois-quarts des pacifistes, militants, opposants au système qui se met en place sont surveillés, sous écoute, et dès que le premier volet du plan A sera appliqué, ils seront embastillés. 600 camps de concentrations sont déjà opérationnels pour accueillir les "dissidents" aux Etats-Unis. Vous pourrez les voir ICI... et ICI... voir aussi les signaux secrets installés derrières les panneaux de signalisation qui sont autant de codes secrets pour l'armée quand elle recevra l'ordre d'arrêter les civils indésirables. Je reparlerai de tout ça dans un autre article.

En attendant, on continue avec les noirs idéologues :

Pas de morale en politique

Ce qui se rapproche encore de "Pas de moralité dans la lutte"... "Celui qui veut gouverner doit recourir à la ruse et à l'hypocrisie. En politique, les grandes qualités humaines d'honnêteté et de sincérité deviennent des vices et détrônent un souverain plus immanquablement que son plus cruel ennemi. Ces qualités doivent être les attributs des pays non juifs, mais nous ne sommes aucunement obligés d'en faire nos guides." Et oui, la ruse et l'hypocrisie, depuis un demi-siècle, on a pu voir ce que ça donne. C'est d'ailleurs l'emblême, à peu de chose près, du Mossad, bras armé des noirs idéologues. La ruse et l'hypocrisie, ça donne des promesses que l'on ne tient pas. Un pas en avant, cent en arrière pour ne pas que la paix avance. La spolliation de l'eau et de toutes les matières premières. Le racisme ambiant. La colonisation galopante sur un sol qui ne nous appartient pas. Une désinformation totale pour faire passer les gens pour des menteurs. Une mauvaise foi sans pareille et tant de choses encore... Sans que le Peuple le sache encore, n'oublions jamais ça... les peuples du monde entier sont toujours tenus à l'écart des sombres manoeuvres mais dans ce cas particulier, le Peuple Israélien est carrément sacrifié à la folie de ces instances obscures. Voilà la vérité. Et de surcroît, le comportement délétère des tireurs de ficelles rejaillit sur le Peuple Hébreu. C'est à cause de ces individus délétères que leur sont attribués des défauts qu'ils ne possèdent pas. Ne pas oublier ça.

L'hypocrisie, le mensonge, la malhonnêteté, la mauvaise foi, la perfidie, les trahisons, l'appât du gain, le vol sont l'apanage de ceux qui poursuivent leur idéologie contre vents et marées. De ceux qui sont au sommet. Et je prendrais pour exemple mes amis ici, dont trois israéliens qui ont quitté le pays et qui ne sont pas religieux. Ils sont Hermétistes comme moi et très forts même, je dirai... hier soir, nous étions invités à une soirée pour fêter divers anniversaires. Nous étions 35. Immanquablement, la conversation a roulé sur la Palestine. Immanquablement mais en même temps, j'ai eu comme l'impression que c'était téléguidé. Car on notre arrivée, j'ai vu trois personnes que je n'aime pas pour leurs idées assez extrêmistes. Et au milieu du repas, il a fallu qu'ils prennent à témoin mes amis sur le sujet. J'avais justement une boule sur l'estomac depuis un bon moment et je me disais qu'il allait se passer quelque chose de désagréable. J'en ai même fait part à mon Ami Samuel qui m'a répondu texto : "Moi aussi, j'ai comme l'impression que je vais me faire agresser." Verbalement s'entend. Parce que physiquement il est clair que Sam est un assidu des arts martiaux, qu'il pratique aussi le combat à l'épée et que qui s'y frotte s'y pique, s'il faut... pour abréger, je dirais qu'on les accusait presque de ce que les "sommités" font commettre. Comme quoi les gens ne font pas la différence mais qu'ils pratiquent l'amalgame. Enfin bref, ça s'est presque terminé en pugilat et le maître de maison a viré les trois ânes. Mais ça nous a bousillé la soirée quelque part...

Il n'est pas quand  même difficile de comprendre que c'est au Peuple de se rebiffer et de dire "Y'en a assez !". Il a son mot à dire. C'est la paix que nous voulons, pas la guerre.

Adriana Evangelizt

Publié dans VISIONNAIRE

Commenter cet article