DIEU, BLAIR ET BUSH

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Quand Bush et Blair écoutent Dieu...

 

La religion a une place importante dans notre monde, comme vous pouvez le constater tous les jours par rapport aux évènements qui s'y déroulent. Et, me permettrais-je d'ajouter, pour le plus malheur des hommes. Car qui se fait l'interprète, ici sur notre planète, entre Dieu et les humains ? Qui décide que telle chose doit être appliquée ou faite ? Grosso-modo, qui se prend pour Dieu sur terre ? Moi, de temps en temps, quand j'écume de rage devant toutes les injustices et les malheurs qui se perpètrent. Voir "Message de Dieu à l'Humanité". Ceci dit, mes écrits ne portent pas à conséquence puisque je suis un grain de poussière perdu au milieu d'autres et que personne ne changera son comportement par rapport à un article. Au mieux, chez certaines personnes y aura-t-il un petit déclic qui leur fera penser "Elle n'a pas tort." Mais ce n'est pas pour cela que les mentalités évolueront.

Par contre, Dieu est devenu un bon alibi pour certains gouvernants et certaines instances afin de commettre leurs exactions en toute légalité. Ainsi Bush a-t-il affirmé qu'il avait attaqué l'Afghanistan et l'Irak sur un ordre divin. Voici ses paroles :

«Je me suis vu confier une mission par Dieu. Dieu m'a dit : "George, va, et combats les terroristes en Afghanistan." Et je l'ai fait. Et puis Dieu m'a dit : "George, va, et mets fin à la tyrannie en Irak." Et je l'ai fait.» Il aurait ajouté : «Et de nouveau, maintenant, je sens le verbe de Dieu venir en moi : "Va donner aux Palestiniens leur Etat, aux Israéliens leur sécurité, et donne la paix au Moyen-Orient." Et que Dieu m'entende, je vais le faire !»

Comme vous pouvez le constater, il n'y a pas que Jeanne d'Arc qui a entendu des voix. Or Dieu dans ce cas très précis c'est bien sûr Cheney, Rumsfeld, Wolfowicz, Libby et le frère Jeb Bush...  et George W. Bush n'est qu'un pion entre leurs griffes. Il n'a nullement la capacité mentale et intellectuelle d'être président comme je l'ai déjà expliqué. C'est un insouciant. Quelqu'un qui aime s'amuser. D'ailleurs, cela ressort souvent si on l'observe bien, notamment quand les cerbères ne sont pas à côté de lui pour le "surveiller". La preuve encore au Pakistan où il est en visite, il s'est permis de jouer au cricket avec des étudiants. Imaginez Jacques Chirac faisant la même chose. Impensable.

Je vais même dire mieux... quitte à me faire harasser, mais j'en ai l'habitude et j'ai la carapace solide. Si Bush avait de bons conseillers à la place de cette clique de fachos, il ferait un bon président car il est d'un abord sympathique. C'est sa nature. Il est spontané et naturel. D'un genre plutôt rigolard et pas dangereux pour deux sous si vous prenez le personnage tout seul sans le contexte familial et sans les mauvais génies qui gravitent autour de lui. Car en l'occurence, lorsqu'il dit que "Dieu lui a dit de combattre les terroristes en Afghanistan ou en Irak", on peut dire sans problèmes que sur cette terre, Dieu rédige aussi des documents allant dans le sens de la politique étatsunienne. Le PNAC en est un bel exemple. Sous l'impulsion de Dick Cheney le Maléfique qui rêve de devenir le Maître du Monde -depuis la présidence du père à George W.-, tout le Moyen-Orient se trouve dans un véritable chaos. Et ceci en parallèle avec Israël car, n'oublions pas non plus que Cheney faisait la pluie et le beau temps au JINSA, réseau composé de néo-conservateurs et d'ultrasionistes. Dans notre monde, tout est lié pour détruire mais naturellement, Dieu n'y est pour rien. Nous vivons dans une ère matérialiste que l'on nomme l'ère sataniste dans le sens où ce qui prime ici-bas, c'est l'argent, le sexe, la drogue et tous ses dérivés. Il n'y a là rien de spirituel. Simplement des individus sans scrupules qui tirent parti de situations visant à promouvoir leur propre ego et leur propre pouvoir.

Parallèlement, je suis obligée aussi de parler de Blair qui lui prend le même chemin que Bush pour commettre ses méfaits. Ainsi, il a eu l'audace de déclarer : "Il faut prendre une décision et vivre avec. A la fin il y a un jugement et si vous avez la foi, vous réalisez que d’autres vous jugeront" puis "Si vous croyez en Dieu, vous pensez que Dieu vous jugera aussi" Rappelant que ce n’était pas une décision comme les autres, parce que des vies étaient en jeu, il a ajouté : "La seule manière de prendre une décision comme celle-ci est d’essayer de faire ce qui est bien, selon sa conscience, et de s’en remettre au jugement de l’Histoire". Quand on lit ces propos, on se demande justement où se situe sa conscience et quelle notion du Bien et du Mal il possède ? Bien évidemment, tous les chrétiens sont montés au créneau suite à cette déclaration. Blair qui, de surcroît, se dit croyant. Il est même perçu comme le Premier Ministre le plus religieux depuis William Gladstone (1809-1898), qui abandonna sa vocation de pasteur pour la politique. Alors s'il n'était pas religieux, comment serait-il ?

Je note que les plus grands religieux ont été les plus grands criminels. Adolf Hitler était une véritable grenouille de bénitier, il ne passait pas un jour sans se rendre à l'Eglise pour prier. Prier qui ou quoi ?

L'Eglise Catholique Romaine a donné les premières impulsions des crimes à commettre notamment en prônant les croisades "pour délivrer le tombeau du Christ"... suivirent le massacre des cathares et des Templiers sur notre sol et nous ne passerons pas sous silence, bien sûr, l'Inquisition.

Il est fort à craindre que le dieu dont se réclament tous ces gens et toutes ces "sectes religieuses" n'est pas Dieu mais le diable qui les possède. Car si tout un chacun est un minimum lucide, il sait très bien où se situe les bonnes actions et les mauvaises. Opprimer des peuples et les massacrer n'est pas un bon geste. Soutenir ceux qui se permettent ces exactions, non plus.

La chose est d'autant plus grave que tous ceux qui ont le pouvoir -et qui se réclament de Jésus le Galiléen- n'appliquent nullement ni sa Parole ni son Enseignement. Tout est galvaudé. Vicié. Pourri jusqu'à l'os. Pour entrer dans la Voie de la Lumière, il est urgent de bien se conduire ici et maintenant. De poser un regard humain sur son voisin et non pas de lui imposer sa loi.

Bush et Blair mènent le monde et le diable entre dans la ronde...

Adriana Evangelizt

Publié dans HOMMES D'ETATS

Commenter cet article

bohyother@operamail.com 09/03/2006 08:56

L'utilisation d'un Dieu extérieur au coeur mystique de l'homme et à sa conscience pour manipuler les foules égarées et apeurées est quasiment aussi vieux que le monde !!!!
 
Les différentes églises en font leur chou gras durant des siècles voir des millénaires abusant de l'incrudulité et de l'ignorance des foules.
 
Ce n'est pas un hasard si la réélection de Bush junior a été rendue possible grâce à l'intense mobilisation du clergé protestant et catholique états uniens !!!
 
Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es !!!
 
Dieu n'est pas un personnage barbu planté dans les nuages et créé à la seule fin de manipuler les foules... Dieu réside dans le coeur mystique de l'homme (âme) et dans sa conscience : il serait temps que les humains commencent à le comprendre s'il veulent cesser d'être sempiternellement manipuler par des clercs et des politiques en tout genre !!!
 
Fraternellement.
Marcel