Où l'on parle du sionisme...

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

Là nous venons de tomber sur un article consacré à André Gluksmann et quelques phrases de son cru. On se souvient qu'il avait cautionné complètement la position américaine dans la guerre contre l'Irak. Il avait même osé la phrase assassine qui disait grosso-modo, "maintenant les Irakiens vont apprendre la démocratie".

Voyez vous ce qui nous dérangent dans ce genre de personnages c'est leur aveuglement volontaire. Parce qu'ils sont axés dans un seul sens, toujours le même, Israël. C'est ce qui nous différencie, nous, des sionistes déclarés ou non déclarés mais dont les orientations politiques nous donnent de suite une idée. D'ascendance judaïques, certes, mais ceci ne nous a conféré aucune supériorité ou aucune "élection" et encore moins le droit de penser qu'un pays a l'autorisation de se construire sur la ruine d'un autre et sur la mort de sa population. Pour nous un crime est un crime et celui qui le perpètre, un criminel. Comme nous le disons et le répétons, nous sommes anti-sionistes. Le Sionisme est pour nous une idéologie malsaine et dangereuse, un couteau planté dans le coeur du judaïsme, une traîtrise et une trahison qui donne l'illusion aux "innocents" -judaïques pro-israliens- que ses manipulateurs tapis dans l'Ombre font une bonne action.

Ce qui nous déplaît de prime abord dans le Sionisme c'est qu'il a collaboré avec le nazisme. Voir ICI et ICI, lire aussi l'article de Pierre Stambul au chapître Shoah. Et ceux qui le savent dans notre famille et notre entourage le disent aussi. Dont certains sont bien placés pour le savoir et bien implantés dans certaine loge maçonnique dont nous tairons le nom. Nous savons donc que tout sioniste qui se "respecte" à juré fidélité à l'Etat d'Israël et paye son "tribut" pour faire évoluer les choses, à savoir la colonisation. Au détriment bien sûr des Palestiniens. La colonisation appelée en hébreu Hityashvout, auquel le sionisme a donné une connotation biblique. "la colonisation de la Terre d'Israël n'était pas seulement définie comme un acte physique, mais comme un acte revêtant une énorme signification théologique. Car cette Terre n'était pas seulement perçue comme le pays dans lequel on demandait aux Juifs de se fixer, mais plutôt un endroit qui demandait une adhésion à toute une série de codes et de comportement éthique et théologique : le code de Dieu." "Si ce comportement n’était pas respecté, le peuple serait puni par la mort, la destruction et l’exil." La dernière phrase prouvant que l'on fait plus ou moins du chantage au Peuple pour lui faire adhérer à la colonisation et l'approuver sans sourciller. Dieu a bon dos. Mais nous pensons plutôt que c'est la plus grosse imposture de tous les temps d'avoir fait croire à des gens que l'Eternel aurait donné la terre de Canaan à ce peuple errant. La loi de Moïse a pesé lourd dans cette balance. Lui, qui n'a pas suivi son peuple pour aller dans la fameuse terre promise dont il savait très bien qu'elle n'existait pas. La fameuse "Terre Promise" de Moïse est en réalité ce que Ieschoua, le Juif Palestinien nommait "Mon Royaume..." mais il avait la Sagesse d'ajouter... "...n'est pas de ce monde". Son Enseignement était autrement plus transcendant, Il savait qu'il possédait une âme, qu'elle venait d'ailleurs et qu'elle y retournerait. On est loin là du sionisme, de sa rapacité, de ses abus, de sa malhonnêteté, de son arrogance, de son inhumanité et de ses crimes pour parvenir à un résultat qui est loin d'être celui escompté à l'Origine.

Pour en revenir à André Gluksmann, il a donc l'audace de dire : «L'intervention militaire anglo-américaine en Irak n'est pas un fiasco, dans la mesure où 70% des Irakiens sont allés voter malgré les menaces des terroristes qui ne cessaient de claironner qu'ils tueraient tous ceux qui iraient voter. Bien entendu, pour les Irakiens, c'est une approbation de leur libération et non de l'occupation de leur pays. Tout peuple occupé supporte assez mal l'occupation. Mais les Irakiens supportaient encore plus mal la politique tyrannique de Saddam Hussein» Sous prétexte que 70 pour cent des irakiens seraient aller voter, l'intervention américaine ne serait pas un fiasco. Nous disons "Chapeau Mister Gluksmann !" Quand on sait comment se sont vraiment passées les élections et tout ce qui a été fait pour obliger les Irakiens à aller voter, ceci nous laisse dubitatif. Et que dire des centaines de milliers de victimes, du pays détruit, pillé, violé et de toutes les tortures perpétrées au nom de la démocratie. Mais comme Israël était pour l'attaque de l'Irak, il est normal que les récipiendaires suivent le courant. Sans objection aucun et sans états d'âme. A nous, il nous étonnerait fort que les Irakiens vivent plus mal aujourd'hui que du temps de Saddam Hussein. Oui, fort. Nous conseillons au "grand philosophe" d'aller vivre là-bas et il nous en donnera des nouvelles.

Quand à la "cruauté de l'individu" et "l'oubli" dont il est question dans l'article, nous ne dirons qu'une chose. Nous aussi nous avons souffert dans notre enfance et jeunesse mais pas à cause du nazisme. Simplement,  les gens qui nous ont infligés ces souffrances étaient certainement de la même trempe que les potes à Hitler. Ils avaient pourtant, eux, connus l'occupation et tout ce qui en découle. Quelle leçon en ont-ils tiré ?

Et c'est là que l'on voit -encore- l'imposture du Sionisme -que certains nomment la Bête-, ils ont fait en sorte de reproduire le même schéma en Palestine que leur fameux "Plus jamais ça !" que l'on commémore jusqu'à plus soif en oubliant d'appliquer les Commandements. Le "Plus jamais ça", ils le font en double. Il ont construit deux ghettos en fait. Un pour les Israéliens et un pour les Palestiniens. Voilà ce qu'il reste de la Fraternité que prônait le  Prophète Ieschoua, Juif Palestinien, assassiné par la secte malfaisante du Sanhédrin pour continuer d'asservir le Peuple Judaïque.

Et nous, à ce Peuple là, nous lui disons... retrouve ton Honneur. Retrouve ta grandeur Originelle. Ta Dignité. Et débarrasse-toi du fardeau criminel du Sionisme qui assassine aujourd'hui au Liban et en Palestine et ailleurs demain... nous lui disons... Ouvre les yeux car le Sionisme se moque complètement de la vie humaine, seule la terre l'intéresse. Et tous les Peuples sont des pions qu'ils manipulent à leur gré. Il est grand temps de s'éveiller et de voir où l'on est en train de nous mener...

Et bien sûr pour finir, Mister Gluksmann criminalise l'Iran, on s'en serait douté. «Ce qui est très inquiétant dans l'affaire nucléaire iranienne, mais aussi chez les bombes humaines qui prolifèrent aujourd'hui sur la planète, c'est justement la conjonction de la capacité de faire des dégâts d'échelle, Hiroshima ou pire, même sans bombe atomique -un avion peut percuter une centrale nucléaire- et de la capacité psychologique de tuer tout le monde et n'importe qui, tout comme la brute nazie massacrait les civils sans aucune pudeur, dit-il. C'est ce danger qu'incarne aujourd'hui le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad.» . Il est quand même curieux de constater que chez tous les sionistes, le danger vient de partout sauf d'Israël. On compare Ahmadinejad à Hitler mais pas un mot sur Olmert et les massacres tant libanais que palestiniens. C'est normal. C'est normal car la propagande sioniste nous bassine jusqu'à plus soif "qu'Israël a le droit de se défendre." Et les autres ? Ils n'ont pas le droit de se défendre ? Les sionistes ne se rendent même pas compte de leur ridicule. Car il est évident que personne ne croit à leurs sornettes. Ils font planer la peur sur le Peuple Israélien comme le Sanhédrin le faisait du temps de Ieschoua. Ils traitent le Hamas et le Hezbollah de terroristes alors que tout le monde sait qu'ils sont la Résistance de deux Peuples. Mauvaise foi. Mensonge. Hypocrisie. Coups tordus. Qu'ils rendent donc leurs terres aux Palestiniens, qu'ils décolonisent tout ce qui est colonisé, et qu'ils virent leur armée. C'est de là que vient le mal et de nulle part ailleurs. A cause de leur rapacité, de leur ingérence dans tous les pays du monde, ils sont en train de nous mener vers une troisième guerre mondiale. Les idéologues sionistes sont des gens malfaisants. Il n'y a rien de pur en eux. Ils se complaisent dans les embrouilles et dans les crimes. Ils sont injustes et aveuglés par leur racisme. Alors comprenez bien qu'il nous est difficile non seulement de les supporter mais de les entendre mentir à tout bout de champ. Nous ne possédons pas leur âme noire et n'avons rien  à voir avec ces machiavéliques.  

 

Adriana Evangelizt

 

 

Publié dans VISIONS SUR LE MONDE

Commenter cet article

bernard 07/08/2006 00:51

Non content de monopoliser notre presse nationale, via les hersans et les rothschilds, et d'empêcher les gaulois que nous sommes de s'exprimer, le lobby sioniste international nous impose ses maîtres à penser sous la forme de soi-disant "nouveau philosophe hébreux, pour l'hexagone !" !?
 
Vraiment, ils nous prennent pour des cons, est-ce que montesquieu, molière, et les autres étaient hébreux, la france n'a pas besoin de philosophe hébreux pour apprendre à réfléchir...les Lumières n'étaient ni hébreux,  ni sionistes, c'étaient seulement d'authentiques gaulois ... pourquoi donc cette volonté d'imposer des hébreux sionistes à la tête  d'une soi disant philosophie française venur de Tel Aviv, financée par les rothschilds et imposée via les moyens médiatiques du lobby sioniste international !!!
 
Les sionistes nous prennent pour des cons !!!!
 
Que Les philosophes sionistes soient transférés en Israel pour motiver les assassins de tsahal : La France aux français !