La disparition de Julien

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

Qu'est devenu le petit Julien ?

Nous voilà encore face à une disparition d'enfant. Le procureur chargé de l'affaire "imagine mal que l'on puisse retrouver Julien vivant" Le magistrat a insisté en début de soirée sur le fait que toutes les hypothèses étaient encore ouvertes, que ce soit celle d'un enlèvement, d'un meurtre ou d'une "disparition inquiétante". Je me demande ce qu'ils appellent "disparition inquiétante" ? D'autant que le terme est bien mis entre guillemets comme si toutes les disparitions en général mais d'enfants en particulier n'étaient pas inquiétantes ?

Ce qui m'inquiète dans cette histoire c'est que le concubin a été interpellé Mardi puis libéré et que le Mercredi, il a tenté de se suicider en se poignardant dans le ventre. Quel curieux comportement. Quand on sait que l'on a retrouvé des traces de sang dans sa voiture et que les résultats initialement prévus mercredi seront donnés Jeudi.

Dans l'immédiat, je n'ai trouvé qu'une photo sur la toile... celle-là... elle n'est pas très nette...

Je me suis concentrée dessus et j'ai travaillé au pendule... pour moi, malheureusement, l'enfant est mort. Il est très difficile d'expliquer ce que j'ai ressenti en me penchant sur ce petit bout de chou. D'abord la vision d'un couple qui s'entend mal. Le concubin de la mère n'est pas le père de Julien. L'aimait-il comme son propre enfant ? Toute la question est là. Cet enfant représentait le passé de la mère. Il y a des êtres qui sont foncièrement jaloux. Ils sont plus nombreux qu'on le croit dans certains cas particuliers et notamment lorsqu'ils se mettent en ménage avec une personne qui a déjà une progéniture d'un autre homme ou vice versa... cela peut se traduire par divers gestes d'agacement. Si le petit fait quelque chose qui ne plaît pas, il sera battu plus fort que de raison. Il a dû se passer quelque chose comme ça mais les coups portés auront été fatals à Julien. L'enfant tombe inanimé et là on s'aperçoit qu'il ne respire plus. Et c'est bien sûr la panique. Ceci dit, la mère était présente. Le fait qu'elle dise qu'elle dormait lorsqu'il a disparu est suspecte. Laisse-t-on un enfant de trois ans seul traîner dans la rue ? Les questions que je me pose sur elle sont "Etait-elle une bonne mère ? Etait-elle capable de s'occuper d'un enfant ? N'était-il pas une charge pour lui ?" La réponse  est négative. Je vois quelqu'un d'assez lymphatique avec des crises d'énervement subites. Elle doit être plus jeune que son concubin et a dû se mettre avec lui pour échapper à une situation de galère.

Dans tous les cas, je pense qu'ils sont tous les deux coupables. Mais c'est lui qui a fait disparaître le corps. Des voisins affirment avoir vu l'enfant mais cela me semble un peu gros. Peut-être ont-ils dit ça pour le disculper, lui. Je vois cet homme assez malheureux dans cette vie de couple. C'est elle qui devait porter le pantalon, comme on dit. Cela ne devait pas toujours être facile pour l'homme. Il devait parfois éprouver du ressentiment envers elle et c'est le petit qui en aura payé le prix.

Ils auront mis au point un scénario tous les deux pour ne pas aller en prison. Peine perdue. Il y a fort à craindre que le sang trouvé dans la voiture est celui de Julien. C'est par peur du résultat que l'homme a fait une tentative de suicide. Où l'a-t-il transporté ? Je vois des arbres. L'eau n'est pas très loin. Cela pourrait ressembler aux berges d'un fleuve. Mais pourtant, je n'ai pas l'impression qu'il l'ait jeté dans l'eau.

Puisque l'homme se trouve à l'hôpital, il risque parler à son réveil. Et avouer...

Je souhaite bien sûr me tromper et que Julien soit vivant... le fait que l'on s'en prenne à des enfants ne mérite pour moi aucun pardon. Celui ou celle qui tue  l'innocence par vengeance ou par haine ne possède même pas la conscience des animaux. Une sérieuse réforme des mentalités s'impose. D'abord, et lorsque je dis ça, mes amis font les gros yeux mais je le pense... ne devraient avoir des enfants que ceux qui sont capables de s'en occuper. J'entends psychiquement et matériellement. Sinon à quoi bon ? Les gens qui sont inaptes à cela, on devrait leur interdire de procréer. Des millions d'enfants souffrent sur cette terre et c'est inadmissible.

 

Adriana Evangelizt

Publié dans Enquête criminelle

Commenter cet article

sans interet 16/02/2007 11:29

Bonjour  et toutes mes félicitations Madame Adriana.
Il en faut du courage pour annoncer que la mère et le beau père seraient responsables de la mort de  ce pauvre enfant. Surtout que cela ne va pas dans le sens de vent. Mais aujourd'hui le 16, de nouvelles informations font basculer les choses, le sang dans le coffre de la voiture et ce coup de fil entre la mère et le beau père à 4h30 du matin que de ??????????????????????
Vous êtes trés forte.

David 09/02/2007 14:05

A Dervin
 
On a évité la guerre ? Tu nous en diras des nouvelles dans quelques temps ! Avec un foutraque comme Bush, l'Iran c'est comme si c'était fait. Quant à faire des enfants pour qu'ils soient malheureux, vaut mieux s'abstenir.

Jeremy Seven 06/02/2007 18:00

J'adore le "on a évité chirac!" lol :-D.

dervin 05/02/2007 18:14

me voilà rassurée!...on va éviter la guerre et chirac ! car votre voyance sur le beau-père criminel, il y aurai de quoi rire, si cet homme n'était pas mort et de plus ca fait frémir vos réflexions sur le droit ou non d'avoir un enfant. vous n'etes pas dieu et de quelle couleur doit etre votre ame pour écrire de telles horreurs!!

Jeremy Seven 02/02/2007 07:28

Maintenant que l'homme a succombé à ses blessures, la justice dit que le sang n'appartient vraissemblablement pas à l'enfant et que le beau père est hors de cause.
Pffffffffff